dormir chez habitant
© Kinga Cichewicz - Dormir chez l'habitant

Dormir chez l’habitant, un retour possible vers une façon plus « éthique » et responsable de voyager. Un nouveau mode de rapport à l’autre, dans ce qu’il a de plus authentique. De nos jours, il existe pléthore d’offres pour voyager et être hébergé pas cher, ou même gratuitement. Alors pourquoi dormir chez l’habitant plutôt que de profiter d’un all-inclusive ou d’un hôtel de charme ?

Dormir chez l’habitant, une pratique ancestrale

Nous avons tous lus les récits historiques de voyageurs parcourant le monde et trouvant le logis chez l’habitant rencontré au bord de la route. Combien de films avons-nous vus qui relatent les croisades de chevaliers, eux aussi hébergés au gré des rencontres ? Et, il n’y a finalement pas si longtemps, dans nos campagnes nous avions l’habitude de laisser la porte ouverte et garder une place à table pour celui de passage, qui serait dans le besoin.

L’accueil et la générosité sont des valeurs ancestrales qui perdurent aujourd’hui, mais d’une autre manière. La société s’urbanise et le rythmes s’accélèrent, rendant les rencontres fortuites un peu plus compliquées. Néanmoins, grâce à Internet en vacances, nous pouvons désormais nous retrouver par centres d’intérêts. Notamment celui de voyager, rencontrer et accueillir.

Un voyage au cœur de l’humain

Un des premiers usages est sans doute lié à l’idée de tourisme solidaire, pour des aspects humains qui ont tendance à disparaître de nos sociétés consuméristes. En effet, on visite bien souvent une ville et ses monuments en oubliant que sa population fait partie intégrante de son patrimoine. Ce sont les gens qui ont fait l’histoire et la culture de la ville ou du pays que nous visitons. Ceux sont eux qui continuent à en créer les facettes.

Dormir chez l’habitant et aller à la rencontre de l’autre permet ainsi de communiquer, écouter, partager… Vous ne trouverez pas meilleur guide que votre hôte qui saura vous conseiller et vous orienter. Vous connaissez bien votre ville, n’est-ce pas ? Lui aussi connait bien la sienne ! Vivant sur place, il partagera avec vous tant ses bons plans que ses bonnes adresses pour que vous passiez un séjour enivrant, en totale immersion.

Dormir chez l’habitant pour voyager pas cher

dormir chez l'habitant
© Radek Grzybowski – Dormir chez l’habitant

Les annonces d’hébergement chez l’habitant disponibles sur Internet sont la prolongation des tendances de chambres d’hôtes qui se sont multipliées dans les années 90. A la recherche d’un revenu supplémentaire, reconversion d’une maison devenue trop grande avec le départ des enfants, de nombreux particuliers se sont lancés dans l’aventure de l’accueil. Les avis des usagers précédents, grâce au système de notation, permettent de réguler ce marché en pleine évolution. Les sites de recherche d’hébergement commencent d’ailleurs à intégrer les offres pour dormir chez l’habitant parmi celles d’hôtels.

Le parc de logements pour dormir chez l’habitant se développe rapidement sur les plateformes en ligne et pas uniquement dans les lieux touristiques. Ces logements peuvent s’adresser à un public particulier de voyageurs, en concurrence directe avec les offres de meublés ou chambres d’hôte. Ainsi, il est possible de trouver presque partout des solutions d’hébergement à la dernière minute. La pratique se répand chez la génération Y, plus nomade et moins fascinée par la constitution d’un vaste chez soi.

Dormir chez l’habitant : les bonnes adresses

Plusieurs modes d’hébergement, du payant au gratuit, existent pour loger chez un particulier durant ses déplacements.

dormir chez l'habitant bedycasaSpécialiste de l’hébergement chez l’habitant, Bedycasa compte 330,000 membres et 60,000 personnes proposant de vous héberger dans 185 pays différents. Ce site, qui était à l’origine un blog tenu par Magali, est centré sur l’échange et la découverte de l’autre. Certains hébergements sont gratuits, selon certaines règles. Au delà de l’hébergement, Bedycasa propose aussi des séjours linguistiques.

dormir chez l'habitant airbnbAirbnb reste l’une des plateformes les plus réputées pour son sérieux et son bon rapport qualité/prix. Plus globalement, la fluidité de navigation est de réservation sur son site Internet permet de trouver le logement idéal et réserver sereinement. Airbnb propose tous type de logements, des plus traditionnels aux plus insolites, et souvent à des tarifs bien moins chers qu’en hôtellerie.

dormir chez l'habitant couchsurfingLe site web Couchsurfing propose quant à lui de dormir gratuitement chez l’habitant ! Couchsurfing base sa philosophie sur la rencontre, l’échange et la convivialité. La valorisation de l’humain est au centre de son leitmotiv. Il est préconisé d’apporter un cadeau à l’hôte, mais aussi de prendre le temps d’échanger avec lui. Vous coucherez sur un lit mais peut-être aussi un canapé.

Il y a également le nightswapping, ou plus concrètement le troc des nuits. Ce système est basé sur la collecte de points, qui vous permettront d’aller dormir chez un particulier, et vice-versa. Les règles à respecter sont expliquées sur chacune de ces plateformes et il est certain que lorsque l’on veut s’ouvrir à l’autre, une des règles élémentaires reste le respect.

Journaliste, traductrice, photographe… j'exerce de nombreux métiers qui me permettent de travailler tout en continuant à voyager. Partie en 2010 pour un tour du monde, je ne suis plus jamais retournée dans les cantons de ma Suisse natale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez saisir votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici