Accueil Destinations Raja Ampat : le dernier paradis sur Terre !

Raja Ampat : le dernier paradis sur Terre !

Plages de sable blanc, cocotiers, mer turquoise et des milliers de poissons tropicaux… vous voici à Raja Ampat ! Cet archipel indonésien surnommé « le dernier paradis sur Terre » est une destination secrète qui est prisée des voyageurs recherchant des lieux préservés et authentiques. C’est un endroit magique où le temps semble s’être arrêté, laissant place à la douceur de vivre et l’infini plaisir de contempler la beauté de ces îles uniques sur terre.

Un petit coin de paradis en Indonésie

Situé au nord-ouest de la Nouvelle-Guinée, cet archipel de 1 500 îles et îlots appartient à l’Indonésie. Il fait partie de la région de Papouasie Occidentale dont le chef-lieu, Sorong, abrite l’aéroport qui vous permettra de vous rapprocher de votre destination finale. Raja Ampat se trouve ainsi au cœur du Triangle de corail, cette zone dans l’Océan Pacifique où se concentre la plus grande biodiversité marine au monde ! Vous l’aurez compris, avec plus de 12 zones marines protégées, c’est la destination idéale pour faire de la plongée sous-marine et admirer une faune aquatique aussi diverse qu’éblouissante.

© Dennis Schulz – Poissons tropicaux croisés en plongée à Raja Ampat

Quand partir à Raja Ampat ? Conseils météo.

Bénéficiant d’un ensoleillement optimal tout au long de l’année, il n’y a pas vraiment de mauvaise saison pour visiter Raja Ampat. Néanmoins, si vous prévoyez d’y faire du « island hopping » et donc pas mal de trajets en bateau, il est recommandé d’éviter la saison des vents qui dure de Juin à Septembre. En effet, la houle plus formée à ce moment de l’année, pourrait indisposer ceux souffrant du mal de mer. Si vous vous y rendez spécialement pour admirer les raies Manta, alors privilégiez des dates de voyage entre Décembre et Mars, c’est la période où l’on en croise le plus.

Côté température, pas la peine d’emporter une petite laine puisqu’il fait en moyenne 30°C la journée et 25°C la nuit. Par contre, le taux d’humidité est de 83%, comme dans la majorité des destinations tropicales. Des averses ponctuelles surviennent parfois mais ne durent jamais longtemps, quelques heures au grand maximum. Pensez donc à ajouter un imperméable dans votre sac à dos. Pour finir, vous vous demandez peut-être quelle est la température moyenne de l’eau à Raja Ampat ? Alors, accrochez-vous bien, elle est à 28°C de manière constante alors même les plus frileux d’entre nous ne résisteront pas à s’y baigner.

Plonger à Raja Ampat

Que vous soyez un plongeur confirmé ou que vous ayez tout simplement envie de vous jeter à l’eau pour découvrir les joies de la plongée, Raja Ampat est la destination idéale. On peut y admirer une variété de plus de 600 formes de corail et nager au milieu de presque 1 500 espèces de poissons différentes. Raies Manta, tortues marines, requins à pointe noire, perroquets à bosse, poissons clowns… on ne sait plus où donner de la tête.

Pour vous guider dans cette exploration marine, on vous recommande le club de plongée Soul Scuba Divers qui est tenu par deux adorables personnes : Thibault, un français expatrié en Indonésie, et Carrie (prononcer Cairie) sa ravissante compagne américaine. Ils connaissent chaque recoin de l’archipel où ils résident tout au long de l’année et vous feront ainsi découvrir des endroits absolument magiques. En plus de ça, ils sont très sympa !

Carrie et Thibault du club de plongée Soul Scuba Divers

Où loger durant son séjour à Raja Ampat ?

Ces îles indonésiennes ont choisi de privilégier la préservation de l’environnement au développement d’un tourisme de masse, comme ça peut être le cas à Bali. Alors n’espérez pas y trouver un Club Med ou quelque autre complexe de la sorte. En revanche, Raja Ampat offre de nombreuses possibilités d’hébergement écoresponsable ou chez l’habitant.

Sur l’île Kri, une incroyable opportunité vous attend : vous pouvez réserver des bungalows sur l’eau chez Yenbuba Homestay pour seulement 35 euros par nuit, repas et boissons compris. Géré par Agus Sauyai et sa famille, c’est un endroit charmant et très bien tenu.

Bungalows sur l’eau chez Yenbuba Homestay à Raja Ampat

Comment s’y rendre ?

Que ce soit depuis la France, la Belgique ou même le Canada, il vous faut d’abord prendre un billet d’avion à destination de Jakarta, la capitale de l’Indonésie. De là, vous pourrez prendre un vol domestique pour vous rendre à Sorong en Papouasie Occidentale. Enfin, prenez un ferry pour rejoindre Raja Ampat. En cumulé, ce trajet vous prendra plus ou moins deux jours. Idem au retour. On vous avait bien dit que c’était une destination qui se méritait !

Par ailleurs, cette zone étant un parc naturel marin, il vous faudra vous acquitter d’un droit d’entrée de 1 000 000 roupies indonésiennes (soit environ 60€). La préservation de l’environnement a un prix de nos jours. Bien entendu, nous comptons sur vous pour éviter l’usage de plastique et jeter vos papiers ou mégots dans des poubelles, à Raja Ampat comme partout ailleurs. Chez Mondeoz, c’est une cause qui nous tient vraiment à cœur !

Voyager et partir à la découverte du monde a toujours été ma passion. C'est pourquoi j'ai créé Mondeoz afin d'offrir la possibilité à toutes celles et ceux qui connaissent le même intérêt de partager avec la communauté leurs bons plans et bonnes adresses.
Exit mobile version